L’Ostéo4pattes

Des Acu -Osteo au Viet-Nam

du 12 au 20 avril 2013
Créé le : samedi 13 avril 2013 par Didier Schmitt

Dernière modificaton le : mardi 14 mai 2013

Voyage d’étude au Viêt-Nam dans le cadre de la FFAMATA
FEDERATION FRANCAISE MEDICALE D’ACUPUNCTURE ET DES THERAPIES ASSOCIEES

Un des buts de cette association est de regrouper les professionnels de santé soignants à l’aide de l’acupuncture et techniques associées, pour comparer, échanger au sujet des techniques de soins appliquées à l’Homme et à l’animal.

Qui fait ce voyage ?
Des médecins, sages-femmes, Kynésithérapeutes, podologues ET
des Vétérinaires pratiquant l’Acupuncture ont pu faire un voyage en R P de Chine en 2011 pour rechercher et découvrir la vie et l’exercice quotidiens des praticiens acupuncteurs dans ce pays.

Cette année la délégation se propose de faire la même chose en RP du Viet- Nam .Deux vétérinaires, membres de la FéVAF, (Fédération des Vétérinaires Acupuncteurs de France) en font partie :

— Guy POLLET vice président chargé des relations extérieures, Past Président de l’AVAF (historique Association de vétérinaires Acupuncteurs de France crée en1978…)
— Didier SCHMITT vice président chargé des relations internationales, Président français du VAM (Vétérinaires Acupuncteurs de Méditerranée. Espagne-France-Italie)

La FéVAF est à ce jour la seule structure permettant de rassembler tous les vétérinaires acupuncteurs en France, de leur permettre d’échanger en communiquant sur les sujets, techniques, philosophiques, moraux, de politique professionnelle attachés à la pratique de l’acupuncture quelles que soient les espèces animales concernées par ces soins. (Fevaf.weebly.com)

Le développement de l’acupuncture en France :
Le milieu médical français est peu ouvert, le milieu vétérinaire tout aussi fermé explique le petit nombre de praticiens formés depuis 1978 (environ 300.) L’acupuncture n’est pas enseignée dans les Ecoles Vétérinaires, mais par des instituts privés.

Pourquoi faire ce voyage ?

La Situation en France a fait que l’enseignement a été apporté par quelques érudits, sinologues, médecins et non médecins (Laville Mery, Borsarello, Lavier, Faubert), diffusé avec difficultés.
Ces enseignements ont été repris, transposés et adaptés à l’animal.
Malgré le peu de pratiquants vétérinaires en acupuncture, leur dynamisme les pousse à découvrir la nature des soins aux animaux par acupuncture dans leur pratique quotidienne et dans d’autres pays.

Des interrogations ??
que font nos confrères ?, comment font-ils ? Qui sont-ils ? Comment sont-ils formés ? Est-ce que les notions développées en France leurs sont familières ou étrangères.
Autant de questions auxquelles ce voyage au Viêt-Nam peut apporter des réponses, car nous sommes bien conscients que l’acupuncture est un patrimoine culturel oriental et que toutes les nations ont leur identité médicale en ce qui concerne l’acupuncture ; (Chine, Corée, Japon, péninsule indochinoise.)

Ce que nous faisons
La France située entre l’Orient et l’Occident a vu se développer un principe de soins fondé sur les possibilités offertes par les schémas de l’acupuncture et les résultats de la pratique de l’ostéopathie.

Energie et structure se trouvent reliées et alliées dans les soins, formant ce que l’on peut appeler l’Ecole Française de soins énergétiques.

Conclusion /

Cette mission devrait permettre de rencontrer des hommes, professionnels de santé, ou simplement des « soignants » utilisant l’acupuncture, pour les questionner sur les conditions de leur formation, de leur pratique quotidienne et de créer des bases de travail sur des sujets communs. Enfin de découvrir une partie d’un pays si différent du notre, et d’aller à la rencontre de ses habitants.

Docteurs Guy Pollet et Didier Schmitt vétérinaires.

Un compte rendu sera publié dès notre retour.
D.SCHMITT

Voir en ligne : Fevaf.weebly.com


Notez cet article
0 vote



titre documents joints

11 avril 2013
info document : Word
33.5 ko




Accueil | Contact | Plan du site | Se connecter | Visiteurs : 230 / 712879

Suivre la vie du site fr 

Site réalisé avec SPIP 3.1.8 + AHUNTSIC