L’Ostéo4pattes

Quand employer l’ostéopathie ?

Créé le : samedi 28 janvier 2006 par Patrick Chêne

Dernière modificaton le : lundi 20 novembre 2017

Le meilleur moyen pour comprendre l’ostéopathie et son champ d’action est d’aborder la frontière qui la sépare de la médecine classique et de considérer les choses par le point de vue médical puis ostéopathique.

La première question que l’on se pose est d’abord celle du domaine d’efficacité de la méthode, beaucoup plus large que ne le laisse supposer l’appellation OS...téopathie. Effectivement il ne sera pas question uniquement de problèmes osseux.

La deuxième question étant : quand mes outils habituels de médecin ne me livrent pas de solution intéressante, puis-je faire appel à l’ostéopathie pour tel ou tel cas ?

Par des exemples essayons de répondre.

A-EXEMPLES

1- traitement chirurgical d’une fracture,

L’opération du fémur est réussie, mais au bout d’un mois l’appui sur le postérieur n’est toujours pas franc. En fait on a une dysfonction sacro-iliaque (soit un défaut de déformation de cette articulation dans un plan particulier de l’espace) et une légère tension/torsion sur le cal par adhérence cicatricielle de deux fascias.

D’habitude, le fascia est considéré comme un emballage assez inintéressant. Pour l’ostéopathe il est une mémoire qui par des tensions enregistre chocs et....des émotions. C’est un tissu qui emballe tout (os, muscle, organe) et chaque partie est reliée à une autre en longues chaînes continues : c’est l’unité du corps. C’est l’outil de base des traqueurs de tensions que nous sommes......
- Catalogue de l’Ostéo4pattes
- C03 - Frontière Ou Interrelation Ostéopathie/Médecine (AR)



Notez cet article
0 vote






Accueil | Contact | Plan du site | Se connecter | Visiteurs : 119 / 683656

Suivre la vie du site re_su 

Site réalisé avec SPIP 3.1.7 + AHUNTSIC