L’Ostéo4pattes

Ostéopathie et insémination (Rés)

Créé le : dimanche 8 avril 2012 par Pierre Yves Jullien

Dernière modificaton le : vendredi 8 décembre 2017

Au mois de Mai 2010, alors que j’amène l’une de nos poulinières à l’insémination, le gérant du Haras me fait part de la difficulté qu’il rencontre à remplir une jument qui ne présente aucune raison identifiée de stérilité. Elle a été inséminée 6 fois depuis le mois de janvier et se révèle vide à chacune des échographies.

Ce haras est un centre d’insémination reconnu pour le sérieux de ses prestations et la qualité de ses résultats (92 % de taux de fécondité ce qui le place en tête des résultats de la profession).

Je lui propose de regarder si la jument présente des symptômes ostéopathiques susceptibles d’expliquer cet échec. Sans être résolument hostile à notre technique puisque il est suivi depuis des années en soin ostéopathie pour lui même, il n’imagine pas que je puisse changer quelque chose à cet état de fait.

Je pose donc les mains sur la poulinière qui bien qu’en très bel état général, présente un sacrum en dysfonction, ainsi qu’une tension médullaire importante, que je situe à 7 sur une échelle de 0 à 10.
Je traite donc la jument, et ramène la mienne à la maison.

Rendez vous est pris 15 jours plus tard pour échographier Indye, notre jument.

Je demande des nouvelles de ma « patiente », qui est pleine, mais sans que mon travail soit identifié comme déclencheur de la fécondation, puisque le sperme utilisé est celui d’un étalon différent des précédentes tentatives…

Je suis tout de même enchanté du résultat.

L’année se passe et je ramène ma chère Indye pour la mise bas qui se déroulera très bien ... Le gérant me dit que ma jument m’a offert un vrai poulain d’ostéopathe : car particulièrement vrillé; il a de plus une tension médullaire spectaculaire. Je traite donc le poulain immédiatement, et il n’en gardera aucune séquelle. Il est d’ailleurs intéressant de noter que 2 séances suffiront pour le remettre droit et relâcher la FTM jusqu’à ce jour.

Avant que nous ne repartions, le chef de ces lieux me propose de voir les juments qu’il n’a pas réussi à féconder cette saison, ainsi que celles qui ont « coulé » de façon précoce.

J’accepte volontiers car l’expérience me passionne, sachant que la compétence du centre enlève une grosse part d’aléatoire dans l’analyse des résultats.

Nous sommes fin mai, et une dizaine de juments s’avèrent vides malgré les contrôles de germes négatifs.

Je propose de venir une-demie journée pour faire une première tentative.

J’en vois 5 lors de la 1ere séance : toutes présentent une forte dysfonction du sacrum avec en prime 3 rotations de L6 et 2 rotations de L5 ainsi… qu’une FTM élevée....

- La suite pour les abonnés: C88 - Ostéopathie et Insémination (AR)
- pour s’abonner aux sites : S’abonner
- Pour s’abonner à la revue papier : Catalogue de l’Ostéo4pattes



Notez cet article
0 vote






Accueil | Contact | Plan du site | Se connecter | Visiteurs : 167 / 753249

Suivre la vie du site re_su 

Site réalisé avec SPIP 3.1.8 + AHUNTSIC