L’Ostéo4pattes

Mars 2012

Créé le : mercredi 7 mars 2012 par Bruno Denis, Ostéo4pattes-Vetosteo

Dernière modificaton le : lundi 19 juin 2017

Cliquez sur chaque onglet ci-dessous pour voir toutes les parties de cet article.

L’auxiliaire vétérinaire n°72

Un article présentant l’intérêt de l’ostéopathie dans une revue destinée à nos ASV : en soi, une excellente chose. Reste que si c’est globalement un bon article de vulgarisation, il comporte plusieurs inexactitudes, et se termine par une énorme bourde : l’auteur affirme qu’"il n’existe pas de diplôme d’Etat pour l’ostéopathie animale, ni chez les vétérinaires ni chez les ostéopathes".... il y a encore du travail à faire pour la communication au sein de la profession... et des professions qui travaillent avec nous..!

L’ostéopathe magazine n°10

Le numéro commence par des articles qui présentent deux journées de rencontres entre ostéopathes : la 2e édition des journées scientifiques de la société des ostéopathes de l’Ouest (SOO), qui s’est tenue à Rennes du 11 au 13 novembre, avec notamment la participation de Zachary Comeaux, Hugh Milne et Nicholas Handoll, et les résumés de leur conférence. Puis on trouve une présentation du symposium d’ostéopathie de Nice qui s’est tenu le 25/11/2011, sur le thème de la sphère crânienne, avec quatre résumés de conférence.

-  Céphalées : une prise de tête pour l’ostéopathe ! Les trois principaux types de céphalées, migraines, céphalées de tension et céphalées d’origine cervivale (COC) sont parfois difficilement discernables. Dans leur traitement, la thérapie manuelle occupe une place de choix et la littérature scientifique fait état de son efficacité employée seule ou de façon combinée à d’autres approches thérapeutiques. Pascal Pommerol présente son approche diagnostique et thérapeutique.

L’ostéopathie précisément n° 44

-  Commotion cérébrale de Philippe Druelle. Matthew Lombardi, sportif de haut niveau, de retour au jeu grâce à l’ostéopathie après un an d’absence, suite à une commotion cérébrale. L’intérêt de cet article réside dans la méthodologie clinique proposée : normalisation des lésions discocorporéales, de la charnières C0-C1-C2, du trou déchiré postérieur, suivi de la carotide et du siphon carotidien, travail sur la fosse postérieure, sur l’encéphale et notamment le thalamus, sur la circulation artérielle de l’endocrâne, et enfin sur les ventricules latéraux et le 3e ventricule.

Suite à ce travail une clinique spécialisée pour les commotions est en projet pour les sportifs et accidentés... au Québec. L’auteur aimerait organiser les soins aussi en alternance avec des praticiens référents. Qui veut faire partie de ce projet peut le contacter.

journal chez osteopathiecanada.ca

-  Ostéopathie et infertilité de Geneviève Kermogant

-  Un point de vue phénoménologique sur la palpation de Zachary Comeaux. Comment la phénoménologie, par l’intermédiaire des réflexions de ses pères : Husserl, Heudegger et Merleau-Ponty, peut nourrir l’ostéopathie, en opposition à l’approche philosophique classique et sa méthodologie, qui a inspiré la "Science" conventionnelle.

-  Des ornières populaires : le fascia revisité de Jane Stark. Ou comment apprécier l’aspect fluidique du tissu conjonctif lâche et reconsidérer le fascia sous le point de vue d’une matrice liquide.

-  "L’effet placebo" en ostéopathie : élément nuisible ou essentiel ? de Alexis Manescau.

-  La vasomotricité et la vitalité de Anne Canarelli : suite de la présentation de sa thèse : après avoir conclu dans l’article du numéro précédent à l’impossibilité pour le LCR de rejoindre physiquement l’ensemble des cellules de l’organisme puisque ses voies de résorption ne l’y autorisent pas, l’auteur se penche sur la vasomotricité lymphatique, artérielle neurogène et micro-artériolaire myogène et de leur impact sur le liquide interstitiel. L’hypothèse est que ces fluctuations liquidiennes puissent participer à la production d’une expansion-rétraction rythmique et palpable dans les tissus qui pourrait être appelée "respiration cellulaire". Par contre, les mécanismes de synchronisation entre toutes ces différentes fréquences de fluctuation et leur impact réel sur le milieu interstitiel ou intracellulaire ne sont pas totalement éclaircis.... et feront l’objet d’un prochain article.

Semaine

- N°1485 : quelques pages sur les vétérinaires ailleurs ... Et l’on retrouve quelques lignes sur une consœur : Elisabeth Camus qui exerce l’ostéopathie humaine à Lachute (Québec) ainsi que l’ostéopathie sur les petits animaux. Il est dit dans le texte qu’elle a repris contact récemment avec un groupement d’ostéopathes [1]. " Et je me sens plus soignante que vétérinaire", un programme qui en dit long.

Sur le net

Du judostéo :

- http://www.divertissonsnous.com/201..., Âmes sensibles s’abstenir !!!

1er congrès international de pratique ostéopathique sur animaux qui se tiendra les 28/29 septembre 2012 à Rome :

- http://www.osteopathie-france.net/e...

Médecine quantique : Mercredi 7 mars 2012 - Projection du film : The living Matrix suivi d’un débat avec Nicolas Souchal

Le retard de la médecine quantique sur les fondements de la physique du même nom a quelque chose de plus en plus actuel avec l’ostéopathie d’aujourd’hui

- http://interobjectif.net/the-living...

un ostéopathe sarthois soigne les chevaux après avoir découvert que des problèmes de gestation entrainaient des problèmes d’équilibre après la naissance. Comme chez les humains :

- http://youtu.be/Am8F_gObm3E

Un portrait d’ Alain Cassourra, l’auteur du livre "L’énergie, l’émotion, la pensée au bout des doigts" aux Editions Odile Jacob

- http://www.inrees.com/articles/Il-D...

Une ostéopathe animalière de l’aveyron :
- http://www.ladepeche.fr/article/201...

Reconnaissance de l’Ostéopathie (humaine) en Europe :
En Grande Bretagne, la médecine ostéopathique est totalement reconnue et réglementée juridiquement : les ostéopathes établissent des diagnostics et traitent de manière indépendante, sans supervision ni référence d’un médecin.
En Belgique, une loi cadre a été adoptée en 1999, mais l’interprétation de ce cadre juridique n’a pas encore exécutée.
La France a voté une loi en 2001 sur la reconnaissance de l’ostéopathie. Exactement comme en Grande-Bretagne et maintenant en Belgique, il s’agit d’une loi cadre, où beaucoup de travail devra encore être accompli pour régler les détails.
A l’échelle de l’Union Européenne les lois et les réglementations pour les professions médicales resteront sous la souveraineté du pays alors que les formations devraient être harmonisées entre les différents états membres par la Déclaration de Bologne en 1999. La déclaration repose sur deux piliers essentiels, la structure Bachelor - Master (BAMA) et le European Credit Transfer System (ECTS). Le premier pilier apporte une uniformité dans les diplômes finaux qui diffèrent à ce jour d’un pays à l’autre. Le second explique les exigences pour les diplômes de Bachelor (180 ECTS) et de Master (120) ECTS. Ce principe de contrôle et ce souhait d’harmonisation pose beaucoup de questions : le chemin sera long…
- http://www.osteopathie.eu/fr/reconn...

Ostéopathie et manifestation du 8 Mars 2012 à Paris :
- http://www.osteopathie-64.fr/manife...

L’ostéopathie en mauvaise posture :
- http://www.lemonde.fr/vous/article/...

L’ostéopathie séduit de plus en plus … (sur TF1) :
- http://videos.tf1.fr/jt-13h/l-osteo...

L’Ostéopathie c’est pas sorcier, non ?
- http://sites.google.com/site/bdeins...

IMPACT DE L’APPLICATION DE TECHNIQUES DE MASSAGE ET D’ETIREMENT SUR LES CHEVAUX DE HORSE-BALL :
- http://www.horse-ball.org/images_bo...

[1C’est le nôtre bien sûr ... J’ai rencontré Elisabeth en Février 2010 à Montréal et l’ai entraînée dans l’aventure ...



Notez cet article
0 vote






Accueil | Contact | Plan du site | Se connecter | Visiteurs : 680 / 694951

Suivre la vie du site fr 

Site réalisé avec SPIP 3.1.8 + AHUNTSIC