L’Ostéo4pattes

Mai 2011

Créé le : jeudi 3 novembre 2011

Dernière modificaton le : lundi 19 juin 2017

Revue Main libres

Diagnostic palpatoire de la plagiocéphalie : une équipe de recherche américaine s’est lancée dans l’étude statistique de 649 dossiers d’enfants d’un cabinet d’ostéopathie de Lyon (Lyon ????). Elle a étudié le type de déformation, l’âgé d’apparition, le déroulement de la naissance, les plaintes, le côté de la plagiocéphalie, le torticolis, les dysfonctions de mouvement entre l’occiput et l’atlas et de la SSB. Les analyses statistiques montrent une corrélation significative entre la plagiocéphalie et la primiparité, l’utilisation de forceps ou de ventouse, le strain de la SSB, ou la mobilité de C0-C1. La conclusion invite à un examen néonatal le plus précoce possible pour identifier les sujets prédisposés à développer une plagiocéphalie.

Deux articles de médecine générale concernant les patients les plus âges : du premier, "Des pistes pour prévenir le déclin cognitif chez le sujet âgé", il ressort que le régime méditerranéen et l’activité physique régulière peuvent participer à la prévention de la maladie d’Alzheimer. Le titre du second, "l’exercice musculaire du cœur âgé : possible et souhaitable" résume parfaitement son contenu.

En dernière page, la revue invite en toute neutralité à méditer sur l’éditorial d’un certain Pierre Trudelle dans sa revue "Kinésithérapie, la Revue" : celle-ci accepte de publier des articles de thérapie manuelle, mais refuse les articles traitant d’ostéopathie. Si les arguments selon lesquels les kinésithérapeutes qui possèdent la double formation sont en train de devenir minoritaires parmi les ostéopathes, et que la profession d’ostéopathe n’a plus besoin de la revue "Kinésithérapie" pour la promouvoir, peuvent être tout à fait entendus, ceux qui qualifient les principes d’ostéopathie de "croyances diverses" et qui jugent les revues professionnelles américaines de thérapie manuelle "d’un niveau bien supérieur à la revue International Journal of Osteopathic Medicine" sont tout à fait choquants. Ironie du truc, l’auteur termine son éditorial par un "Sommes nous prêts à remettre les pieds sur terre ?".... Pas de souci, j’ai atterri. Soupirrrrr...

L’ostéopathe magazine, N° double mai à août 2011

- Volumineux dossier : "Lombalgie et ostéopathie : un enjeu de santé publique" : la lombalgie concerne environ ¼ des accidents du travail avec arrêt, et représente la 3e cause d’invalidité en France (la 1ere pour les patients de moins de 45 ans). Trois articles précisent les spécificités de la lombalgie chez la femme, chez l’enfant, ou de la lombalgie viscérale. Une revue de littérature présente une analyse des lombalgies chroniques traitées par des techniques manipulatoires vertébrales. Enfin, plusieurs articles concernent la lombalgie d’origine posturale.



Notez cet article
0 vote






Accueil | Contact | Plan du site | Se connecter | Visiteurs : 151 / 685481

Suivre la vie du site fr 

Site réalisé avec SPIP 3.1.8 + AHUNTSIC