L’Ostéo4pattes

Le syndrome de l’oeuf

Créé le : samedi 28 janvier 2006 par Patrick Chêne

Dernière modificaton le : lundi 20 novembre 2017

Dans la littérature ostéopathique on parle souvent de Whiplash ou coup de fouet ou bien encore de coup du lapin. Il est déterminé dans le mouvement respiratoire primaire par un asynchronisme entre le sacrum et le crâne.

Le Mouvement respiratoire primaire est un mouvement ressenti dans la main du praticien, de flexion/ extension ou gonflement/ dégonflement alternatif dans le crâne et le sacrum, la dure mère servant de courroie de transmission à un mouvement qui serait initié au niveau du crâne par les cellules gliales et transmis au os de la boîte crânienne par le liquide céphalorachidien.

Cet asynchronisme apparaît en général suite à un choc physique (choc par l’arrière dans une voiture par exemple) ou même émotionnel après une rupture ou un deuil. Sur le patient en décubitus, une main sous l’occiput et une sous le sacrum on perçoit un décalage dans le temps de flexion du sacrum par rapport à l’occiput qui peut aller jusqu’à l’inversion des temps. On peut aussi avoir une perturbation de rythme avec augmentation ou diminution du rythme du sacrum par rapport au crâne. Les symptômes observés alors sont éminemment variables mais affectent souvent le tonus général, peuvent être responsable de céphalées et de sensations de douleurs profuses. La nature de la dysfonction est liquidienne, les solides accélérés par le choc partent aussitôt en avant tandis que les liquides subissant moins directement la poussée partent en retard (liquide céphalo-rachidien) c’est la notion de coup de fouet, d’où un asynchronisme résiduel.

CHEZ LES ANIMAUX ?

Mais retrouve t’on ce syndrome chez les autres vertébrés ? La réponse est oui,....

- Suite
- Catalogue de l’Ostéo4pattes



Notez cet article
0 vote






Accueil | Contact | Plan du site | Se connecter | Visiteurs : 182 / 721947

Suivre la vie du site re_su 

Site réalisé avec SPIP 3.1.8 + AHUNTSIC